La magie du rangement

 

Marie Kondo, La magie du rangementJ’ai envie de partager la lecture d’un livre que j’ai avalé en 48 heures. Il s’agit du livre « La magie du rangement » de Marie Kondo, jeune femme japonaise qui s’est spécialisée dans le désencombrement/rangement.

Son livre a fait le tour du monde ! C’est dire si ce sujet interpelle.

Après avoir lu et mis en application ce qu’elle propose, j’ai pris conscience de la redoutable efficacité de sa méthode.

J’ai, par exemple, donné des parures de lits qui dormaient au fond du placard de mes enfants. J’ai transformé celles qui étaient trop abimées en chiffon. Pour les vêtements, aucune difficulté puisque je faisais régulièrement le tri de ce que je portais ou pas. Enfin, même les placards de la cuisine ont fait l’objet de ce désencombrement.

On garde et au final, on n’utilise pas ou peu les objets. Et, pour certains, soyons honnêtes, on avait oublié leur existence ! Je vous l’avoue, je n’ai pas appliqué 100 % de sa méthode. Mais je pense m’en être pas mal rapproché. J’y reviendrais ultérieurement.

La méthode que propose Marie Kondo s’appuie sur une technique plus ancienne, tirée du Feng Shui, cet art millénaire d’origine chinoise.

Ce sujet mérite un article car désencombrer/ranger chez soi permet de remettre de l’énergie nouvelle dans votre vie. Ou plus simplement lorsqu’un déménagement se profile !

On ne démarre pas une séance de rangement sans avoir une bonne raison, un élément de motivation.

Pour celles et ceux qui s’intéressent un peu à la psychologie, vous savez que sans motivation, nous n’allons pas très loin dans nos actions. Cette jeune femme insiste sur le fait que cela doit être un évènement spécial !

Je rajouterais, et cela est purement personnel, que si vous êtes à l’aise avec votre ressenti, vous pouvez ressentir en vous ce que provoque votre maison (appartement) encombrée, avant de démarrer le rangement. Et refaire ce même test, après la séance de désencombrement.

Indéniablement vous devriez voir le changement opéré !

 

Marie Kondo, La magie du rangement
Pourquoi ne rangeons-nous pas ?

Marie Kondo nous explique pourquoi c’est si difficile de ranger… Simplement pour la bonne raison que personne ne nous l’apprend. Et que ranger demande un effort pour changer de mode de pensée.

Je pense également que nous n’avons pas conscience de ce que nous faisons rentrer dans notre maison.

Elle préconise le rangement une bonne fois pour toutes pour éviter les effets « rebonds » !

Elle catégorise les personnes en trois types ; les personnes « incapables de
jeter », les personnes « incapables de remettre les choses à leur place » et enfin, les personnes « incapables de jeter et de remettre les choses à leur place ». 90 % des gens rentrent dans la dernière catégorie. Je pense faire plutôt partie de la première catégorie, enfin je faisais partie.

 

En premier lieu, commençons par jeter !

Avant de s’attaquer au rangement, elle invite à jeter.

Elle regroupe les objets, au sol, au centre de la pièce (par exemple tous les vêtements de la maison) et elle organise deux tas : le premier « ce qu’elle jette » (ou donnera ou vendra) et le second, « ce qu’elle garde ».

Petite précision qui a son importance : chaque personne vivant dans la maison doit s’occuper elle-même de son tri (par ex, les vêtements).

Et on ne range pas avant d’avoir tout jeter au préalable !

Elle prend en main l’objet et s’interroge si ledit objet la met en joie ou pas. Si tel est le cas, elle garde, sinon elle jette (ou donne ou vend).

Est-ce que la fonction de cet objet m’apporte de la joie ou pas ? Est-ce que je me suis servi de cet objet dans les 12 derniers mois ? Y a t-il dans les 12 prochains mois un évènement particulier qui ferait que cet objet me sera utile ?

Dans le Feng Shui, il est question des toxines de la maison que représentent les objets que l’on n’utilise plus, les vêtements que l’on ne porte plus, les objets cassés, les objets « moches », les plantes mortes, les magazines anciens, les chaussures abîmées, les médicaments périmés…

Toutes ces toxines, que l’on ne remarque plus, « pompent notre énergie ».

A titre d’exemple, j’avais complètement oublié l’existence d’échanges de courriers avec des personnes peu sympathiques, courriers que j’avais remisés à la cave, et lorsque je m’en suis séparée j’ai ressenti une modification de mon énergie.

Autre rituel, Marie Kondo remercie tous les objets dont elle se sépare. Cela peut prêter à sourire pour nous Occidentaux mais je pense, que cette action, nous permet de prendre conscience de l’objet, du rôle qu’il a joué dans notre vie (ou qu’il va continuer à jouer) et donc de faire les choses plus en conscience.

Pour certains, le fait de jeter génère beaucoup de stress. Elle invite alors ces personnes à se poser les questions suivantes : « sommes-nous trop attachés au passé ? » ou « avons-nous peur de l’avenir ? »

Je ne sais si l’on peut parler de loyauté familiale à cet endroit lorsque l’on garde des vêtements, des objets ou meubles en quantité de nos parents/grands- parents… Mais dont on ne se sert pas et que parfois on n’aime absolument pas ? Doit-on évoquer « la peur de manquer » lorsque l’on a du mal à se séparer des objets ? Je n’ai pas la réponse mais cela peut être des pistes à explorer ?

En résumé, elle nous dit de ne pas craindre de trop jeter !

 

Et maintenant passons au rangement

Marie Kondo propose de regrouper les objets par catégories et non par endroit. C’est le point auquel je n’ai pas totalement adhéré.

En effet, s’il me semble facile d’appliquer sa méthode dans un 3 pièces sur un même niveau, cela me semble plus difficile et chronophage lorsque l’on vit dans une maison (ou appartement) sur plusieurs niveaux. Peut-être ai-je mal compris son organisation ?

Dans ce chapitre, j’apprécie le fait qu’elle ne nous pousse pas forcément à la consommation pour les boites de rangement. En effet, vous pouvez très bien ré-utiliser les boites à chaussures, à défaut de mieux ! Mais vous admettrez que ranger ses vêtements dans de jolies boîtes est un plus indéniable !

Et pour celles et ceux hyper créatifs et manuels, pourquoi ne pas customiser vos fameuses boîtes à chaussures ?

Je ne vais pas rentrer dans le détail du rangement mais sachez que Marie Kondo préconise de commencer par les vêtements, puis les livres, les papiers et enfin de finir par les objets ayant une valeur sentimentale.

Elle privilégie le rangement vertical plutôt que l’empilement des objets. Vous pourrez aisément retrouver sur Internet des vidéos de Marie Kondo qui explique comment elle plie les vêtements pour vous faire gagner de la place ! Si, si je vous assure !

Et maintenant passons au rangement

Pour finir, elle insiste sur le fait que tout objet qui sera jeté (ou donné ou vendu) doit avoir quitté votre maison dans les 48 heures au plus tard !

J’ai peut-être oublié certaines informations et, dans ce cas, je vous invite à lire son livre « La magie du rangement » de Marie Kondo.

Une chose est certaine : sa méthode fonctionne. Désencombrer ma maison m’a empli d’une grande satisfaction. J’ai également pris conscience que faire du tri améliore mon moral et me rend fière d’avoir accompli cette action, souvent procrastinée il faut bien le dire !

Et vous, quand vous y mettez vous ?

Croquis Monique Fontenelle

 

Crédit photos :

  • Livre de  Marie Kondo « la magie du rangement »
  • Photo tirée du compte Instagram  de MARIE KONDO @MARIEKONDO
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.